wiki:WikiStart

Le projet virtuOcean

virtuOcean est un environnement de modélisation et de simulation multi-modèles reposant sur le principe d'une société de modèles en interaction. Il est développé par  Stéphane Bonneaud dans le cadre de sa thèse de doctorat, co-encadrée par  Pierre Chevaillier et  Pascal Redou (LISyC).

Pour récupérer les sources du logiciel, ce qui nécessite d'être un utilisateur authentifié sur le serveur (ici, l'utilisateur mon_compte) :

svn co svn+ssh://mon_compte@svn.cerv.fr/var/svn/virtuocean/trunk/src .

Un petit guide pour la construction d'une expérience de simulation?.

Application au projet Chaloupe

Le titre du projet chaloupe est Changement global, dynamique de la biodiversité marine exploitée et viabilité des pêcheries : voir le  site web.

Il s'agit d'un projet de trois années (2006-2008) bénéficiant de financements de l'ANR ( Agence Nationale de la Recherche, France) obtenus dans le cadre de l'appel d'offre Biodiversité 2005 et réunissant des équipes en écologie halieutique, économie, et modélisation de l'Ifremer ( Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la MER, France), de l'IRD ( Institut de Recherche pour le Développement, France), de l'ENIB ( Ecole Nationale d'Ingénieurs de Brest, France), de l'INRH ( Institut National de Recherche Halieutique, Maroc), du CEDEM ( CEntre de Droit et d'Economie de la Mer, Brest, France), de l'ULCO ( Université du Littoral Côtes d'Opale, France), du CNRS ( Centre National de Recherche Scientifique, France)/MNHN ( Museum National d'Histoire Naturelle, France) et du  World Fish Center (Egypte). Il est animé par l' Ifremer (F. Blanchard et O. Thébaud).

Le résultat attendu est un diagnostic sur les changements observés, les facteurs d’évolution et les conditions de viabilité des systèmes peuplements / pêcheries dans trois types d’écosystèmes régionaux : plateau continental tempéré du golfe de Gascogne, plateau tropical amazonien de Guyane française, et écosystème d’upwelling du Maroc. Ce diagnostic s’appuiera sur la compilation et l’analyse conjointe de séries temporelles relatives aux conditions environnementales, aux caractéristiques des peuplements et des pêcheries, à l’économie des pêcheries, et à l’évolution de la gouvernance ainsi que sur la modélisation des systèmes.

Problématique de modélisation

L'objectif est d'aborder de front par le biais de la modélisation la représentation conjointe des processus biologiques et économiques. Il s'agira de reformuler des modèles bio-économiques conventionnels en fonction des spécificités de la question de la biodiversité et de celle des changements d'exploitation :

  • biodiversité des peuplements exploités et son évolution, telle que caractérisée dans la tâche 1 ;
  • valorisation de la biodiversité, telle que caractérisée dans la tâche 2 ;
  • représentation des modes de gestion tenant compte de la biodiversité, telle que caracétrisée dans la tâche 3.

Les modèles envisagés permettront de représenter dans un cadre unique les composantes du système. Ils seront développés d'abord dans le cas du golfe de Gascogne et ensuite transposés aux autres cas d'étude.

A long terme, l'utilité des modèles est double :

  • d'une part mieux discriminer le rôle des facteurs forçants dans les trajectoires observées des différents systèmes ;
  • et d'autre part simuler l'évolution des systèmes à long terme (décennies) pour des scénarios de gestion et de tendances environnementales.

Les travaux réalisés visent donc principalement à explorer les différentes hypothèses concernant les facteurs d’évolution des systèmes étudiés émergeant des études empiriques conduites dans le cadre du projet.

Modélisation

Différents cadres de modélisation peuvent être envisagés pour répondre aux questions posées.

virtuOcean est utilisé pour étudier la dynamique des peuplements soumis à deux facteurs forçants : le réchauffement climatique et la pêche. Dans un premier temps, la modélisation a porté sur le cas d'étude du golfe de Gascogne.